Directrice artistique et pédagogique

Carole Massoutié, professeur classique

Originaire de la région Occitanie, elle découvre la danse classique à l’âge de 4 ans dans les cours d’une école privée avant de rejoindre le conservatoire puis la BBAT.
Elle se forme auprès de Claudie Winzer, Joëlle et Danielle Besso, Daniel Franck, Marika Besobrasova et Jeanne Albertini.
Parallèlement à plusieurs expériences scéniques notamment avec le ballet d’Avignon, elle découvre l’enseignement et obtient son D..E en danse classique en 1997.
Elle se consacre depuis à la transmission en créant sa propre formation professionnelle tout d’abord à Rodez et ensuite à Toulouse.
Elle chorégraphie les variations imposées de différents concours dont elle est membre du jury. Elle est aussi professeur invité dans différents stages.
Depuis 20 ans, directrice et professeur certifié de son Académie elle a formé plusieurs dizaines de danseurs et de professeurs aujourd’hui en activités. Ils ont brillé durant leurs années à l’académie dans les différents concours internationaux ( Lausanne , YAGP, Deauville, Chausson d’Or….) et auditions ( Opéra de Paris, Royal Ballet, Scala de Milan, John Cranko Schule… )
Sa mission aujourd’hui est de transmettre son savoir, de coordonner les équipes d’enseignants et de mettre en œuvre les outils pédagogiques d’aujourd’hui pour former le danseur de demain.

Les professeurs permanents

Jeanne Albertini , transmission du répertoire classique EAT

Étudie la danse au Conservatoire de Toulon. Prix d’excellence.
Entre au CNSMD de Paris où elle obtient un premier prix. Engagée au théâtre du Châtelet puis au théâtre du Capitole de Toulouse où elle sera nommée Danseuse Étoile.
Elle y interprétera les plus grands rôles du répertoire et de nombreuses créations. Parallèlement elle crée le Centre Chorégraphique de Toulouse. Après l’obtention du C.A., elle est nommée professeur agréé au CNR de Toulouse, puis formateur de l’E.A.T. et du diplôme d’état. 

Lorenzo Bernardi , répétiteur classique

Il entre à l’école de danse de la Scala de Milan en 2004, et reçoit son diplôme en 2012.
Tout de suite après son diplôme il rentre dans le corps de ballet de l’Opera de Rome,puis il est engagé par la compagnie du Maggio Fiorentino, le New English Ballet Théâtre de Londres et le Balletto del Sud.
En 2015 il intègre la compagnie Francois Mauduit ou il danse le répertoire classique et les nouvelles créations , ici il a la possibilité de créer deux pièces pour la compagnie et une pièce pour la JCFM.

Aurélie Bourgela , préparateur physique

Formée en Suède puis en France à la danse classique, danse contemporaine et aussi au chant, Aurélie est en quête permanente des meilleures techniques de préparation physique. Après plusieurs années de bénévolat en préparation corporelle auprès de gymnastes et de danseurs elle trouve dans le Pilates les bases pour construire ses cours et valide une formation dans cette discipline. Son expérience lui permet d’ accompagner au mieux les jeunes danseuses et danseurs en progressant dans le plus grand respect de leurs corps.

Valerio Mangianti, professeur classique 

Né en Italie en 1978, Valerio se forme auprès des maîtres George Bodnarciuc, Jean-Pierre Martal et Etela Prokorova. Après avoir gagné les concours de Vigniale Danza et de Rieti en Italie, il intègre l’Académie de danse Princesse Grace dirigée par Marika Besobrasova où il termine sa formation en 1998. Engagé au Deutsch Oper Am Rhein de Düsseldorf dirigé par Youri Vamos il est promu Soliste en 2004 puis Premier Danseur en 2006. En 2009 il est engagé au Théâtre du Capitole en tant que Danseur Principal jusqu’à 2015.
En 2011 il obtient son diplôme d’État de professeur de danse classique.
Depuis il a travaillé comme maître de ballet pour son ancien directeur Youri Vamos à Tirana (Albanie) et à Brno (République Tchèque ). Il a été membre de jury pour des concours et professeur invité dans plusieurs compagnies.

Jean Christophe Pitard-Bouet, professeur classique et caractère 

C’est en Normandie, dès l’âge de 4 ans, que Jean-Christophe découvre la danse classique et la danse de caractère grâce à son professeur, Annick Wuillème, élève d’Irina Grjebina, professeur de danse de caractère à l’Opéra de Paris puis d’Olga Sterns.
Tout en menant en parallèle des études de lettres classiques, il poursuit son approfondissement de la danse classique et de la danse de caractère.
Deux rencontres décisives furent celles de madame Roxana Barbacaru, professeur de danse de caractère à l’école de danse de l’Opéra de Paris notamment et de madame Floriane Blitz, diplômée de l’école de danse de l’Opéra de Paris, professeur à l’académie internationale de danse, pour la formation pédagogique en danse classique.
Riche d’une longue expérience de l’enseignement, titulaire des palmes académiques, professeur diplômé d’état en danse classique, membre de l’association française des maîtres de danse classique, Jean-Christophe aime transmettre sa passion pour la danse de caractère qui par son style, par sa dynamique et par ses jeux de rythme enrichit les qualités artistiques du danseur.

Marieke Simons, professeur classique et de PBT 

Marieke Simons est née à Amsterdam .
Elle a fait ses études à l’académie nationale de la danse d’Amsterdam.
En 1988 elle participe au prix de Lausanne ou elle remporte le prix professionnel.
Cette même année elle est engagé par le ballet National de Hollande ou elle travaille avec des chorégraphes tels que Hans van Manen , Rudi van Dantzig , Armando Navarro , Maguy Marin , Carolyn Carlson , William Forsythe , Glen Tetley, Christopher Bruce.
Elle danse aussi vite des rôles demie soliste et soliste dans tout le répertoire classique.
En 1996 elle reçoit la médaille d’or de la danse en Hollande ( après une saison ou elle interprète Juliette et beaucoup des rôles dans les chorégraphies de George Balanchine)
En 1997 elle rejoint le ballet du Capitole sous direction de Nanette Glushak ou elle continue à danser les rôles principaux dans les ballets classiques et contemporaines.
Au ballet National de Marseille elle a la chance de beaucoup travailler avec Mr Raymond Franchetti.
Depuis 12 ans elle se consacre à la transmission de la danse classique et la méthode  » Progressing Ballet Technique  » (PBT) avec enthousiasme et passion . 

Marie-Elisabeth Wachter, professeur contemporain 

Originaire des hautes Pyrénées ,Marie-Elisabeth commence sa formation au conservatoire de Tarbes puis reçoit une formation pluridisciplinaire à Paris .
Elle sera interprète pour pour Géraldine Armstrong et Wayne Barbaste(Jazz)
Tres vite, elle se tourne vers la Danse contemporaine.
En 1992 ,elle obtient le Premier prix du concours International de Danse de Paris (Solo Femme) et le Prix d’interprétation décerné par l’ADAMI au Concours de Bagnolet.
Elle sera interprète pour JC Gallota, Joseph Russillo puis elle travaille au Théatre national de danse de Bretagne avec le chorégraphe Gigi Caciuleanu.
Actuellement elle est professeur dans plusieurs centres de formations amateurs et professionnels et intervient dans certains conservatoires (Tarbes, Montauban, Agen…)
Dans ce cadre, elle chorégraphie les variations imposées pour différents concours (CND, Arcachon ,Bordeaux) dont elle est jury.
Étant professeur invité régulièrement par les Ballets Preljocaj depuis 2000 et chorégraphe de sa propre compagnie « Hors Sol » depuis 2015, Marie-Elisabeth aime à favoriser ce pont entre formation et milieu professionnel.

Elizabeth Ruimi, professeur de barre à terre 

Formée au Centre National de Danse Contemporaine d’Angers sous la direction d’Alwin Nikolaïs.
Boursière du Ministère de la Culture pour étudier la danse aux États-Unis à l’université Champain (Illinois) et à New York.(techniques Graham, Limon Cunningham etc.)
Elle a dansé dans différentes compagnies en France et à l’étranger.
Elle enseigne la danse contemporaine et barre à terre.
Elle intervient dans les centres de formation du danseur et du diplôme d’État. 

Laure Muret, professeur classique, assistante-chorégraphe  

Laure Muret professeur classique invitée / Assistante-chorégraphe
Laure Muret effectue toute sa formation à l’École de danse de l’Opéra de Paris et intègre, à 17 ans, le Corps de ballet de l’Opéra.
En 1992, elle y est promue Sujet. Elle danse en tant que soliste les ballets de Rudolf Noureev (Le Lac des cygnes, Casse-Noisette, La Bayadère, Cendrillon, La Belle au bois dormant, Raymonda, Don Quichotte), les grands classiques du répertoire (Giselle, La Sylphide, Paquita…) ainsi que les ballets de Serge Lifar, George Balanchine et le rôle-titre de La Petite Danseuse de Degas de Patrice Bart…
Elle aborde très tôt des styles de danse plus contemporains et travaille avec Maurice Béjart, Roland Petit, Jiří Kilián, John Neumeier, Twyla Tharp, Lar Lubovitch, Angelin Prejlocaj, Mats Ek, William Forsythe, Pina Bausch, Nacho Duato, Wayne Mc Gregor… qui lui confient des rôles de solistes.
Elle est choisie par Jerome Robbins pour danser The Concert, The Four Seasons, Moves. John Neumeier lui donne le premier rôle dans Casse-Noisette.
Hors Opéra de Paris, elle se produit en soliste dans des galas de danse nationaux et internationaux.
Développant un vif intérêt pour la pédagogie et la transmission, elle prépare, parallèlement a sa carrière d’interprète, sa deuxième carrière. Elle obtient son Diplôme d’État de Professeur de danse en 2004, puis son Certificat d’Aptitude en 2008. Elle quitte la scène de l’Opéra en 2012.
Depuis une dizaine d’années, elle assiste ponctuellement Kader Belarbi en tant que répétitrice et assistante-chorégraphe (ballet, film, événementiel).
Elle remonte le troisième acte de La Bayadère de Rudolf Noureev pour le Ballet du Capitole, en 2013.
Elle est invitée à donner des cours dans des stages de danse en France et à l’étranger et dans des institutions comme le Centre National de la Danse, le Ballet du Capitole, les CRR de Paris et de Toulouse, l’École Supérieure de Danse de Cannes… Elle coache des élèves en formation et des danseurs professionnels.

Géraldine Lucas, répétitrice classique et néo-classique

Démarre la danse à Caen chez Chantal Ruault, elle intègre le Jeune Ballet de l’avant Scène à Lausanne pour finir sa formation.
En 2006, elle intègre la Compagnie Chorégraphique François Mauduit. Dès lors, elle danse tout le répertoire de la compagnie allant des œuvres de Balanchine, Petipa, Bournonville aux créations plus contemporaines d Alexandre Bourdat, Mallory Gaudion ou encore Bruno Jacquin.
Elle devient une figure phare des créations de François Mauduit depuis la création de la compagnie et continue de danser tout en transmettant le répertoire de la Cie lors de divers stages.

Valérie Soum, professeur de PILATES

Valérie commence la danse à l’âge de 4 ans auprès Marie-Laure Médova et de Marika Besobrasova. Elle poursuit sa formation de danseuse classique avec  Daniel Franck et Rosella Hightower, tout en prenant les cours de la compagnie du Ballet du Capitole de Toulouse où elle participera à plusieurs productions classiques. En 1990 et 1991, elle entre au Goh Ballet Academy de Vancouver(Canada) et au conservatoire supérieur du Québec à Montréal où elle se formera également à la danse contemporaine, au modern’jazz et aux claquettes. Elle poursuit son ascension en étant engagée dans la compagnie de M.Marmatcheva sur Paris, et parallèlement, obtient son D.E en 1996 à l’institut J.Stanlowa, où elle travaille avec Bertrand Barena de l’Opéra de Paris. Passionnée par les enfants,  l’enseignement et la transmission, elle décide de revenir en province afin d’enseigner la danse classique, tout en poursuivant sa formation pédagogique au Berkeley Ballet theater(USA) où elle découvre « l’éducation positive » et une nouvelle façon d’enseigner et transmettre.  En 2017, elle reprend ses études afin d’être certifiée instructeur Pilates et se forme, également, à la nutrition alimentaire (Base et équilibre alimentaire, glycémie et surpoids et nutrition du Sportif) et en gestion du stress. Enfin, elle se forme ensuite, à la relaxation afin d »être certifiée Relaxologue. Elle est ainsi formée à différentes techniques de relaxation et maitrise divers outils, qui lui permettent d »être à l’écoute des élèves, de les préparer et les coacher au mieux. Très investie, munie d’une expérience de plus de 25 ans en tant que professeur et d’une grande pédagogie, elle enseigne la danse classique et le Pilates, tout en coachant les élèves afin de les faire progresser en toute sérénité.

Les professeurs occasionnels

Bruno Cauhape, maître de ballet, professeur classique

Après 4 années passées à l’École de Danse de l’Opéra de paris, il sort major de sa promotion et est immédiatement engagé dans le Corps de Ballet de l’Opéra de Paris.
Nommé Choryphée, puis sujet, il interprète tout au long de sa carrière, aussi bien en classique qu’en contemporain, des rôles de premier plan en France et à l’étranger.
Titulaire du Certificat d’Aptitude en danse classique, il a dispensé des cours aux Étoiles, ainsi qu’au Corps de Ballet de l’Opéra de Paris pendant plusieurs années. Puis devient Maître de Ballet et professeur au Ballet National de Marseille, ainsi qu’à l’École Nationale Supérieure de Danse de Marseille.
Il est régulièrement invité aussi bien en tant que membre de jury, professeur lors de stages, et professeur dans de nombreuses compagnies internationales.
Il a également remonté en entier le ballet Giselle pour la Compagnie Inoué Ballet à Tokyo.
Il est depuis 2010 professeur au Malandain Ballet Biarritz. 

Isabelle Boutot, professeur classique et transmission du répertoire

Soliste du Grand Théâtre de Genève, du Ballet de l’Opéra de Bordeaux et du groupe « Noureev and Friends »
En 1976, elle obtient un prix au Concours International de Lausanne. Après 1 an de travail de perfectionnement avec G. Mayer et R. Franchetti, elle est engagée dans le corps de Ballet de l’Opéra de Genève, devient Soliste et travaille sous la direction de P. Van Dick et celle d’O. Araiz deux ans plus tard. Cette période sera marquée par sa rencontre avec Serge Golovine pour le Ballet « Les Sylphides » et Serge Lifar pour le Ballet « Suite en Blanc ». Elle poursuit sa carrière aux USA et se consacre alors au répertoire Balanchinien. Elle découvrira cet univers grâce à Maggie Black, ancienne assistante d’Anthony Tudor et « coach » de bien des danseurs New-Yorkais des années 80 tels que K. Mackenzie, actuel Directeur de l’American Ballet Théâtre, M. Van Hamel, Étoile de l’ABT, J. Bocca, Twyla Tharp, etc. Sont alors abordés, avec l’aide précieuse de Violette Verdy : Allegro Brillante, Thème et Variations, Tchaïkovski Pas de Deux, Stars et Stripes, Who cares ?, Sonatine, Tarentella, Casse-noisette du maître américain George Balanchine. Puis, ce fut la rencontre avec Rudolf Noureev qui l’engage dans son petit groupe itinérant : « Noureev and Friends ». Elle participe à ses 3 dernières tournées américaines et quelques spectacles en Italie et en Espagne. Sa dernière partie de carrière se situe à Bordeaux sous la Direction Artistique de Paolo Bortoluzzi, avec qui elle dansera « Incontro » ainsi que ses créations telles que : « Vivaldi-Strauss, Tchaïkovski et la Danse, Les nuits d’Été, Carmina Burana ». Elle travaillera également sous la direction de E. Vu An et dansera le répertoire de la Compagnie Bordelaise. 

François Mauduit, maître de ballet, chorégraphe

Né en 1983 à Caen, il démarre la danse à l’âge de 14 ans. Médaillé d’Or à plusieurs concours internationaux, il intègre à 15 ans le Conservatoire National Supérieur de danse de Paris puis à 17 ans l’Ecole de danse de l’Opéra de Paris. Ses professeurs sont alors Serguei Soloviev, Alain Debrus, Jacques Namont et plus particulièrement Jean-Yves Lormeau. En 2002, il obtient ses premiers contrats à l’Opéra de Florence puis à l’Opéra de Bordeaux. En 2003, Maurice Béjart l’engage dans sa compagnie. Durant quatre années, il danse les plus grandes œuvres du maitre et se distingue notamment en tant que soliste dans « La flûte enchantée », « l’Oiseau de feu », « Dionysos » ou encore « L’amour, la danse ». Passionné de chorégraphie depuis 1999 (date de son premier spectacle), il monte sa propre compagnie en 2006 entouré d’une dizaine de danseurs professionnels à Caen. Soutenu jusqu’en 2011 par le Conseil Général du Calvados, la compagnie devient totalement privée dès 2012. François Mauduit a crée pour sa compagnie plus de soixante ballets qui tourneront en France, en Europe et au Mexique. En 2010, il reçoit le prestigieux prix « Léonide Massine ». Invité régulièrement à venir danser dans des soirées de Gala réunissant les grands noms de la danse de l’Opéra de Paris et d’autres troupes internationales, il chorégraphie également pour d’autres compagnies comme pour le Palais d’hiver Ballet avec la création du « Petit prince » en 2015 et en 2017 le ballet « Casse-noisette » au Ballet National de Gdansk qui connu un grand succès public. En 2014, il crée le « Prix Nijinski » à Deauville, concours de danse international pour jeunes danseurs qui verra sa sixième édition les 1er et 2 Décembre prochain. Il donne également régulièrement des conférences sur l’histoire de la danse ayant pour thème « Ballets classiques, transmission et évolution », « Maurice Béjart », « L’oiseau et la danse », « Balanchine/Tchaïkovski », « Les ballets russes ». Il travaille également pour la télévision avec l’émission « Prodiges » mais aussi pour le cinéma en tant que consultant. En 2016, il crée la Junior Company, un tremplin pour jeunes danseurs qui vivent en immersion avec la compagnie. Il les prépare à la scène et aux auditions. En 2019, il crée « N’oubliez pas de danser » pour le Conservatoire National Supérieur de danse de Paris. 

Luc Verbitsky, professeur contemporain 

Luc Verbitzky est un ancien élève de l’Académie et c’est en 2010 qu’il est reçu au Conservatoire National de Paris en Danse Contemporaine. Il en sort diplômé avec mention TB et félicitations du jury en 2014, même année où il décroche un contrat au sein du CCN-Ballet de Lorraine à Nancy. Depuis;
il danse des pièces du répertoire contemporain créées par Merce Cunningham, William Forsythe, Twyla Tharp, Trisha Brown et chorégraphie ses propres rôles pour des ballets signés d’Itamar Shahar Serussi, Cindy Van Acker, Alban Richard, Marie Chouinard, Maud Le Pladec ou encore Miguel Gutierrez …
En 2018, il obtient le Diplôme d’Etat de Professeur de Danse et se forme en SAFE® FLOOR auprès d’Alexandre Munoz.
Il dispense des cours, des ateliers et des stages de danse ainsi que des classes de SAFE® FLOOR. 

Julien Mercier, professeur de moderne

Julien intègre l’école  supérieure de danse de cannes en 1999 dirigée par Rosella Hightower puis par Monique Loudieres  . En 2001 , il rejoint le jeune ballet de la même école où il danse des ballets du répertoire ainsi que  des pièces de T. Malandin , G. Balanchine, J. Kylian, D. Bagouet …. Il poursuit ensuite sa carrière au CCN d’Aix en Provence dirigé par Angelin Preljocaj. Il rejoint les compagnies de Rick Odums et de Géraldine Armstrong grâce auxquelles il dansera des pièces de Donald Mc Kayle , Ronald K.Brown, Matt Mattox, Bob Fosse … Il découvre et se forme à la technique Horton , enseignée chez Alvin Ailey , avec Milton Myers , Elizabeth Roxas , Anna Marie Forsythe. Il sera invité à participer au festival du Jacob’s Pillow en 2010 et dansera des extraits d’Alvin Ailey , Ohad Naharin et Nacho Duato. Parallèlement il se forme aux agrès aériens et intègre différentes compagnies de cirque et spectacles visuels (cirque Gruss, cirque Roncalli , Adam et Ève de Pascal Obispo , Mamma Mia ! Au théâtre Mogador , Cie Bivouac, Karine Saporta, Blanca Li….). Depuis 2015 , il joue dans le Spectacle Tutu de Philippe Lafeuille puis dans Car/men du même chorégraphe. Il intègre en 2022 la compagnie Difé Kako dirigée par Chantal Loïal pour le spectacle Bakannal Ballet ainsi que la compagnie de François Mauduit. Il obtient son Diplôme d’Etat de professeur au CND en 2020 , intervient au sein du DNSPD du PSPBB , le centre international de danse Jazz Rick Odums, Cie Robyn Orlin, CRR de Cergy Pontoise, junior company de François Mauduit. Il fonde la compagnie Gueule d’Ange avec le comédien Gabriel Marc en 2020 afin de proposer divers projets. Il crée notamment La Petite Danseuse de Swan un spectacle jeune public à l’esthétisme classique avec les danseurs et danseuses de la Junior Company. Il enseigne depuis septembre 2021 à l’académie de danse Carole Massoutié.

Quitter la version mobile